Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS



ENTRE­TIENS PRO­FES­SION­NELS 2021 AUTRE DE L’ANNEE 2020

La cam­pagne des entre­tiens pro­fes­sion­nels pour les agents affec­tés au min­istère de l’intérieur et en DDI est engagée, par cir­cu­laire du 4 février 2021.

Elle con­cerne les per­son­nels des fil­ières admin­is­tra­tive, tech­nique, sociale, des sys­tèmes d’information et de com­mu­ni­ca­tion et de la sécu­rité routière et des agents con­tractuels dont le con­trat est supérieur à 1 an.

CAL­EN­DRIER

La cam­pagne d’évaluation doit être achevée au plus tard le 31 mars 2021.

Pour les agents gérés en cen­trale, ainsi que les assis­tantes sociales, les ouvri­ers d’Etat, les inspecteurs et délégués du per­mis de con­duire et de la sécu­rité routière, les comptes ren­dus d’entretien pro­fes­sion­nels doivent être trans­mis à la direc­tion des ressources humaines au plus tard le 30 avril 2021.


Elle porte sur l’évaluation des résul­tats de l’année 2020 et fix­era les objec­tifs de l’année 2021.


A retenir :

  • La cam­pagne se ter­mine le 31 mars 2021
  • L’entretien doit être con­duit par le supérieur hiérar­chique direct de l’agent (chef de sec­tion, chef de bureau, directeur pour les chefs de bureau)
  • il est obligatoire
  • l’agent doit recevoir une con­vo­ca­tion (par mail en général) fix­ant la date 8 jours au moins avant la tenue de l’entretien professionnel
  • si l’agent ne reçoit pas de con­vo­ca­tion il con­vient d’en faire rap­pel par mail au chef de section/​bureau con­cerné avec copie au directeur (voir mod­èle mes­sage joint)
  • l’administration cen­trale pré­cise que doivent être éval­ués en pri­or­ité les agents rem­plis­sant les con­di­tions régle­men­taires (anci­en­neté à minima)

Les points exam­inés durant l’entretien professionnel :

  • la réal­i­sa­tion des objec­tifs assignés l’année précédente
  • la fix­a­tion des objec­tifs pour l’année à venir
  • les besoins en for­ma­tion et l’information sur le CPF
  • les dif­fi­cultés ren­con­trées par l’agent dans l’exercice de ses missions
  • les attentes de l’évaluateur
  • la con­for­mité de la fiche de poste

Les élé­ments d’appréciation :

  • la con­for­mité de la fiche de poste au réper­toire des métiers (RIME)
  • les niveaux req­uis par thé­ma­tique pour exercer les mis­sions et en miroir les niveaux de l’agent
  • les for­ma­tions suiv­ies par l’agent
  • les moyens dont a dis­posé l’agent pour effectuer ses mis­sions (PC, accès aux appli­ca­tions, appro­vi­sion­nement dans les délais, dépan­nage etc…)
  • la mod­i­fi­ca­tion des objec­tifs en cours d’exercice (nou­velle mis­sion, nou­velle pri­or­ité, rem­place­ment d’un col­lègue etc…)

Les points de vigilance :

  • la crise san­i­taire a affecté les objec­tifs (place­ment en ASA, télé­tra­vail, présen­tiel) et mod­i­fié l’organisation du tra­vail : la cir­cu­laire rap­pelle qu’il doit en être tenu compte
  • les agents ayant effec­tué une mobil­ité fonc­tion­nelle au cours de l’année doivent être éval­ués par leur nou­veau respon­s­able qui pourra con­tac­ter l’ancien supérieur hiérar­chique sur la par­tie réal­i­sa­tion des objec­tifs (ex : agent ayant effec­tué une mobil­ité au 1er janvier)

Impor­tant :

  • l’agent doit évo­quer le sujet pro­mo­tion : si l’évaluateur ne coche pas « la bonne case » et s’il ne men­tionne pas en toutes let­tres les élé­ments jus­ti­fi­ant la pro­mo­tion (argu­men­taire), l’agent ne sera pas proposé

Ce que l’agent peut faire :

  • pré­parer son entre­tien en regar­dant notam­ment les moyens dont il a dis­posé (ex : l’application infor­ma­tique a-​t-​elle fonc­tionné ? l’accès au réseau a-​t-​il été correct ?)
  • révi­sion des objec­tifs au regard de la crise
  • impacts de la crise sur l’exercice de ses missions
  • besoins en formation
  • s’assurer qu’il rem­plit les con­di­tions régle­men­taires (anci­en­neté à min­ima) ouvrant droit à pos­si­ble promotion
  • deman­der à l’évaluateur d’inscrire l’argumentaire de promotion


TOUS LES AGENTS DOIVENT ÊTRE ÉVALUÉS

Nous restons à votre dis­po­si­tion pour vous ren­seigner, il est impor­tant de nous trans­met­tre la copie de celui-​ci pour soutenir votre dossier d’avancement.