Porte-voix blanc-petit gif

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS


Pou­voir d’achat des agents publics : il y a urgence !

À l’issue du scrutin lég­is­latif, de nom­breuses incer­ti­tudes pèsent sur le cal­en­drier des prochaines semaines.

Les organ­i­sa­tions représen­ta­tives de la Fonc­tion publique CFDT, CFE-​CGC, CFTC, CGT, FAFP, FO, FSU, Sol­idaires, Unsa, pren­nent acte du résul­tat inédit des élec­tions lég­isla­tives, et des élé­ments de crise démoc­ra­tique que celui-​ci a révélé.

Depuis des mois, le haut niveau d’inflation se con­jugue au gel de la valeur du point d’indice et fait chuter le pou­voir d’achat des agents publics.

Les organ­i­sa­tions syn­di­cales représen­ta­tives affir­ment avec force que les agents publics ne doivent pas faire les frais de cette situation.

Aussi, nous appelons à la con­vo­ca­tion sans délai d’un rendez-​vous salar­ial ouvrant des négo­ci­a­tions pour que les mesures d’urgence rel­a­tives au pou­voir d’achat des agents publics soient dis­cutées et mises en œuvre le plus rapi­de­ment pos­si­ble, au plus tard le 1er juillet.

Ces mesures d’urgence devront porter sur :

  • Une reval­ori­sa­tion con­séquente et vis­i­ble de la valeur du point d’indice ;
  • Des mesures d’urgence sur les grilles de rémunéra­tions, notam­ment pour accélérer l’égalité pro­fes­sion­nelle entre les hommes et les

De plus, le gou­verne­ment doit pren­dre l’engagement de revoir les organ­i­sa­tions syn­di­cales aussi sou­vent que néces­saire dans les mois à venir afin de con­stru­ire un dis­posi­tif de prise en compte de l’inflation, attendu par les agents, de plus en plus nom­breux à être con­cernés par les hausses suc­ces­sives du SMIC : 400 000 il y a deux ans, plus de 800 000 aujourd’hui. Com­bien demain si rien n’est fait ?

Dans un souci de jus­tice sociale, nos organ­i­sa­tions assumeront leur place et leur rôle pour défendre les intérêts des agents publics de la Fonc­tion publique de l’État, de la Ter­ri­to­ri­ale et de l’Hospitalière.

Fait à Paris, le 23 juin 2022