Porte-voix blanc-petit gif

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS

For­ma­tion Spé­cial­isée, Santé, Sécu­rité et Con­di­tions de Tra­vail de Réseau des pré­fec­tures et SGCD 4 juil­let 2023

Déc­la­ra­tion préalable4 juil­let 2023

Madame la Présidente,

Cette pre­mière réu­nion de la FSSSCT se tient dans un con­texte de ten­sion extrême, de vio­lences subies par les citoyens et ori­en­tées vers les sym­boles de la République. A cette occa­sion la CFDT renou­velle tout son sou­tien aux col­lègues qui œuvrent pour assurer l’ordre pub­lic et la sécu­rité des per­son­nes et des biens.

Ces événe­ments impactent directe­ment le quo­ti­dien des agents de pré­fec­ture et SGCD dans la ges­tion des mis­sions qu’ils exer­cent et leur posent des dif­fi­cultés quand ils sont usagers des trans­ports publics pour rejoin­dre leur domi­cile à l’issue de leur journée de tra­vail. A cet égard, la CFDT demande que, chaque fois que cela est néces­saire et à l’instar des facil­ités mises en œuvre par la PRIF, des adap­ta­tions des régimes horaires soient mises en place per­me­t­tant aux agents des pré­fec­tures et SGCD de finir leur ser­vice plus tôt afin de leur garan­tir une meilleure sécurité.

Comme vous le savez, la CFDT est très engagée sur la qual­ité de vie au tra­vail des agentes et des agents, la préser­va­tion de leur santé et de leur sécu­rité et la préven­tion des risques psycho-​sociaux : il appar­tient à l’administration, en lien avec les représen­tants des per­son­nels et les agents de mobiliser l’ensemble des moyens disponibles – financiers comme matériels – pour attein­dre col­lec­tive­ment ces objectifs.

La CFDT con­state avec inquié­tude, regret et colère les dif­fi­cultés ren­con­trées dans les pré­fec­tures et SGCD : réor­gan­i­sa­tion de ser­vices qui s’empilent au pas de charge, évo­lu­tion des métiers peu ou mal prise en compte, sous-​effectifs pérennes, vacataires mal­menés, absence de recon­nais­sance pro­fes­sion­nelle, faibles taux de pro­mo­tion, tasse­ment des grilles, perte de sens du tra­vail, qual­ité du ser­vice rendu aux usagers en baisse, déploiement des appli­ca­tions métiers chao­tiques sou­vent pré­cip­ité, pres­sion de la per­for­mance adossée à des indi­ca­teurs sou­vent opaques et donc non partagés, fix­a­tion d’objectifs hors sol et non con­certés, baisse d’attractivité des postes et dif­fi­cultés de recrutement…et la liste n’est pas close !

Alors oui la CFDT est inquiète tant les dif­fi­cultés sont nom­breuses et s’inscrivent dans la durée.

Alors oui la CFDT regrette que mal­gré ses nom­breuses alertes sur ces sujets lors de la man­da­ture précé­dente peu de moyens ou des moyens mal fléchés aient été mobil­isés pour les résoudre.

Alors oui la CFDT est en colère parce que ce sont les col­lègues et les usagers qui en subis­sent tous les jours les conséquences.

C’est pourquoi et parce qu’il est urgent de répon­dre rapi­de­ment à ces prob­lèmes la

CFDT vous demande :

Sur les par­cours professionnels :

  • L’augmentation des taux de promotions
  • La révi­sion de la con­struc­tion et du partage des critères d’atteinte des objectifs
  • La révi­sion du doc­u­ment d’évaluation pro­fes­sion­nelle prenant en compte ces nou­veaux critères
  • Le bilan de l’activité des CAP : les reports de stages, refus de télé­tra­vail et recours sur les entre­tiens d’évaluation notam­ment rel­e­vant bien du ressenti en ter­mes de con­di­tions de travail,
  • L’ouverture d’un groupe de tra­vail sur les contractuels
  • La mise en œuvre d’un groupe de tra­vail sur la fil­ière SIC

Sur le temps de travail :

  • L’ouverture d’un groupe de tra­vail sur la charte du temps
  • Le bilan des heures écrêtées

Sur l’action sociale :

  • Un point sur les avancées en ter­mes d’accès à la restau­ra­tion et/​ou des autres dis­posi­tifs ouverts aux col­lègues n’en béné­fi­ciant pas
  • Une présen­ta­tion des dis­posi­tifs d’aide au loge­ment mise à jour
  • L’ouverture d’un groupe de tra­vail sur la révi­sion de l’indemnité de résidence

Sur la sécu­rité des agents :

  • Le bilan des plans de sécuri­sa­tion des préfectures/​SGCD
  • Le pro­gramme prévi­sion­nel des travaux ou organ­i­sa­tions con­duites dans le cadre de la sécurisation

Sur la santé des agents :

  • La car­togra­phie actu­al­isée des médecins de prévention
  • La car­togra­phie actu­al­isée des infir­miers et psychologues
  • Le nom­bre et le type de recours aux pro­fes­sion­nels de la santé (ergothérapeutes etc…)
  • Un plan d’action per­me­t­tant de prévenir et de pren­dre en charge les dif­fi­cultés des per­son­nels séniors : la préven­tion de l’usure pro­fes­sion­nelle est un enjeu encore plus prég­nant suite à l’augmentation de l’âge de départ à la

Sur l’immobilier :

  • Le nom­bre de diag­nos­tic amiante
  • L’état des travaux de désamiantage
  • Un point sur le regroupe­ment des SGCD actuelle­ment en multi sites

Sur le numérique :

  • Un point sur le recrute­ment des agents SIC
  • La présen­ta­tion des dis­posi­tifs dématéri­al­isés déployés au MI

Sur le fonc­tion­nement de cette instance :

  • La pos­si­bil­ité de faire des vis­ites des sites ayant fait l’objet d’un impor­tant pro­gramme de réno­va­tion ou de dif­fi­cultés spécifiques
  • La mise en œuvre d’un tableau de bord national du nom­bre de réu­nions des FSSSCT, cel­lule de veille RPS, plans RPS, DUERMI et mises à jour DUERMI,
  • La com­mu­ni­ca­tion des plans d’actions déployés en décon­cen­tré pour prévenir les risques psycho-​sociaux ou pour la prise en charge des faits psycho-​sociaux
  • La car­togra­phie des con­trôleurs, des assis­tants de préven­tion assor­tie de leur quotité de temps de travail
  • La réu­nion d’un groupe de tra­vail sur les indi­ca­teurs QVT
  • Le bilan des for­ma­tions suiv­ies par les mem­bres des FSSSCT

La CFDT vous demande une nou­velle fois de cesser tout recours aux cab­i­nets du secteur privé pour les réor­gan­i­sa­tions de ser­vices et vous demande une pause dans les réformes.

Enfin, la CFDT vous rap­pelle que la QVT ne peut et ne doit pas se can­ton­ner à un exer­cice d’affichage ou de com­mu­ni­ca­tion : elle doit se traduire par des actions con­crètes, rapi­des et effi­caces pour l’ensemble des col­lègues des pré­fec­tures, sous– pré­fec­tures, SGAR et CERT.