Porte-voix blanc-petit gif

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS


CT spé­cial des pré­fec­tures : l’administration peut mieux faire

Le CT Spé­cial des pré­fec­tures s’est tenu ce 7 sep­tem­bre 2021 avec un seul sujet à l’ordre du jour : la mod­i­fi­ca­tion du décret relatif au séjour des Bri­tan­niques prévoy­ant le report du délai pour détenir un titre de séjour prévu ini­tiale­ment au 1er octo­bre 2021 au 1er jan­vier 2022

La CFDT a voté favor­able­ment : cela donne plus de temps aux agents des bureaux des étrangers pour instru­ire les deman­des et plus de temps aux usagers bri­tan­niques pour se met­tre en règle

MAIS parce qu’il est inac­cept­able que l’administration con­sid­ère que tout va bien :
  • La CFDT a alerté l’administration sur les dif­fi­cultés ren­con­trées par les agents : dossiers qui restent blo­qués dans le dis­posi­tif, coupures régulières du réseau, délais qui s’allongent, pres­sion inutile sur les agents !

MAIS parce qu’imposer des délais tou­jours plus courts sans tenir compte de la réal­ité des ser­vices ne sert à rien :

  • La CFDT a dénoncé : les effets d’un cal­en­drier trop con­traint, le flou artis­tique entretenu par l’administration sur la réal­ité du nom­bre de dossiers séjour des Bri­tan­niques à traiter, le déploiement trop rapide de l’application !

MAIS parce que les dossiers ne se trait­ent pas tout seuls :

  • La CFDT a demandé que les objec­tifs des ser­vices séjour des pré­fec­tures con­cernées soient revus à la baisse !
  • La CFDT a réclamé l’abondement des heures vacataires pour les pré­fec­tures concernées !