Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS


.
Inter­syn­di­cale : rassem­ble­ment le 19 mai 2021

Venez nom­breux devant l’Assemblée Nationale

de 13h00 à 15h00, soutenir celles et ceux qui vous pro­tè­gent.

Suite à la réu­nion avec le Pre­mier Min­istre et après l’hommage national rendu à notre col­lègue Éric, L’intersyndicale prend acte de la mise en appli­ca­tion de l’observatoire de la réponse pénale à compter du 1er Juil­let 2021.

Nous atten­dons la final­i­sa­tion rapide et la mise en place de l’ensemble des mesures énon­cées afin de ren­forcer la réponse pénale pour les agresseurs et meur­tri­ers des Forces de l’Ordre.
.


La sim­pli­fi­ca­tion de la procé­dure pénale est égale­ment une urgence absolue pour les enquê­teurs mais égale­ment pour un meilleur ser­vice aux vic­times.

Pour autant, la reven­di­ca­tion la plus impor­tante de l’intersyndicale n’est pour l’heure pas prise en compte, à savoir la mise en œuvre de peines min­i­males pour les agresseurs de Forces de l’Ordre.

Lors de son évo­lu­tion en 1994, le nou­veau code pénal avait été étudié, réfléchi, réal­isé afin de répon­dre à un objec­tif sim­ple celui de «mieux prévoir». 27 ans après, l’orientation prise pour l’individualisation des peines et l’érosion de
celles qui sont pronon­cées, met­tent en exer­gue aujourd’hui un con­stat sans appel.


Il faut changer de logi­ciel…

Mer­credi 19 mai, l’intersyndicale appelle l’ensemble des citoyens à soutenir leur police répub­li­caine et les invite à se join­dre à tous les per­son­nels de police présents, policiers act­ifs, admin­is­trat­ifs, tech­niques, sci­en­tifiques…

Venez nom­breux devant l’Assemblée Nationale de 13h00 à 15h00, soutenir celles et ceux qui vous pro­tè­gent.

Les secré­taires généraux

Rassem­ble­ment dimanche 9 mai devant le com­mis­sariat d’Avignon pour ren­dre hom­mage à Eric.

Action nationale à Paris le mer­credi 19 mai par une Marche citoyenne.

Com­mu­niqué de presse

06 Mai 2021

La Famille Police Nationale est une nou­velle fois en deuil. Après l’assassinat de notre col­lègue Stéphanie par un ter­ror­iste dji­hadiste à Ram­bouil­let le 23 avril dernier, un de nos col­lègues a été tué, hier soir, lors d’une action de police du quo­ti­dien, comme toutes celles menées, chaque jour en France au béné­fice de l’immense majorité de nos concitoyens.

Eric, brigadier de police à Avi­gnon, était le père de deux jeunes enfants. C’est d’abord à eux, et à sa femme, que nous pen­sons, et à qui nous adres­sons à nou­veau nos con­doléances les plus sincères, mais aussi son papa, ses frères et sœurs, tous les policiers. C’est une grande famille de policiers qui est meur­trie, et au-​delà, toute la grande famille police.

Ce drame, ce meurtre inac­cept­able, celui d’un policier abattu par un délin­quant dans l’exercice de ses mis­sions quo­ti­di­ennes, nous plonge tous dans la sidéra­tion, la tristesse et l’émotion.

Dimanche à 14h00, nous nous ren­drons, tous ensem­ble, à Avi­gnon, pour un hom­mage solen­nel à Eric, afin de nous recueil­lir et hon­orer sa mémoire, ainsi que son action pour l’institution. Tous les policiers et citoyens de France qui souhait­ent se join­dre à ce moment de recueille­ment, auprès de la famille Police Nationale, seront les bienvenus.

Vien­dra ensuite le temps de l’action et des décisions.

Nous ren­con­trerons le min­istre de l’Intérieur la semaine prochaine, mais d’ores et déjà, nous avons pris la déci­sion, col­lec­tive et con­certée, de sus­pendre pro­vi­soire­ment notre Beau­vau de la Sécu­rité. Nous ne serons donc pas présents à la table ronde du 17 mai prochain.

Nous avons égale­ment décidé d’une grande marche citoyenne, nationale, qui se déroulera le 19 mai prochain à Paris. Elle devra rassem­bler le plus large­ment pos­si­ble toutes celles et ceux qui désirent mar­quer leur attache­ment et leur sou­tien à la Police Républicaine.

Les secré­taires généraux