Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS
  • Pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire :

    La CFDT Fonc­tions publiques milite pour que tous les agents publics, fonc­tion­naires et con­tractuels, soient cou­verts en santé et en prévoy­ance et que la par­tic­i­pa­tion des employeurs soit au moins équiv­a­lente à celles des employeurs privés

    Ce que veut la CFDT
  • SALAR­IAL 2018

    2018 est une année néga­tive pour le pou­voir d’achat dans la Fonc­tion publique : gel de la valeur du point, rétab­lisse­ment du jour de carence, aug­men­ta­tion de la coti­sa­tion retraite, report du cal­en­drier PPCR, hausse de la CSG avec des modal­ités de com­pen­sa­tion dégres­sives de fait à compter de 2020..

    Nos reven­di­ca­tions
  • SMI CFDT

    Syn­di­cat du Min­istère de l’Intérieur

    Nous con­tac­ter
  • CFDT Fonc­tions publiques !

    POURQUOI LUT­TER CON­TRE LES DIS­CRIM­I­NA­TIONS

Déc­la­ra­tion du con­seil national de la CFDT Retraités

Dans cette péri­ode de trou­bles économiques et financiers, il est essen­tiel de réaf­firmer le principe intan­gi­ble de la sol­i­dar­ité intergénéra­tionnelle. Les retraités restent acteurs de la société. Leur présence citoyenne dans la cité, leur action dans le monde asso­ci­atif, leur engage­ment social, poli­tique et syn­di­cal, le tissu des sol­i­dar­ités famil­iales et intergénéra­tionnelles, les rela­tions per­son­nelles qu’ils con­stru­isent, sont l’expression d’une citoyen­neté pour laque­lle il n’y a pas de temps de retraite.

La péri­ode élec­torale actuelle con­stitue un temps fort pour la démoc­ra­tie. Elle porte un éclairage sur les enjeux de notre société. Elle révèle la dimen­sion inter­na­tionale de l’avenir économique et social.

A la veille des échéances lég­isla­tives, la CFDT appelle de ses vœux plus de cohé­sion sociale, une réduc­tion des iné­gal­ités, un nou­veau mode de développe­ment et la con­struc­tion d’un pacte social.

La CFDT accueille avec sat­is­fac­tion la présence au sein du gou­verne­ment de qua­tre min­istres, femmes, en charge de la Santé et des Affaires sociales. La CFDT Retraités saisira toutes les oppor­tu­nités de dia­logue social et en par­ti­c­ulier pour ren­con­trer dans les meilleurs délais la min­istre déléguée en charge « des per­son­nes âgées et de la dépendance ».

Pour autant, le paysage poli­tique nou­veau se situe dans un con­texte com­plexe et dif­fi­cile : crois­sance quasi nulle, chô­mage élevé, marges de manœu­vres très étroites en rai­son des déficits publics. L’augmentation du chô­mage a des con­séquences directes sur les comptes de la pro­tec­tion sociale.

Si l’assainissement des comptes publics est indis­pens­able, les poli­tiques d’austérité sont inac­cept­a­bles. Elles n’offrent pas d’autre per­spec­tive que la réces­sion : elles con­duisent les peu­ples à des réac­tions antieu­ropéennes et à des votes extrêmes. Cepen­dant, la réac­tion des gou­verne­ments de cer­tains pays et le sens du vote à la prési­den­tielle en France con­stituent une oppor­tu­nité pour engager des poli­tiques de sou­tien à la croissance.

La CFDT Retraités a réal­isé un impor­tant tra­vail de réflex­ion à par­tir de sa plate­forme reven­dica­tive en vue des élec­tions législatives :

• La prise en charge de la perte d’autonomie doit être col­lec­tive, sol­idaire et publique com­plétée par un volet de sou­tien aux aidants famil­i­aux et des réponses aux prob­lèmes crois­sants du logement.

• Le pou­voir d’achat reste une préoc­cu­pa­tion essen­tielle pour les retraités dis­posant de basses pen­sions, de même que le niveau de pen­sions très iné­gal­i­taire des femmes et la ques­tion des pen­sions de réversion.

• Nous parta­geons avec les salariés les reven­di­ca­tions sur la santé tant sur la qual­ité que sur l’égal accès aux soins pour tous sur l’ensemble du territoire.

Cette plate-​forme con­stitue les pri­or­ités de son action.

Déc­la­ra­tion du con­seil national de la CFDT Retraités le 24 mai 2012