Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS
  • Pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire :

    La CFDT Fonc­tions publiques milite pour que tous les agents publics, fonc­tion­naires et con­tractuels, soient cou­verts en santé et en prévoy­ance et que la par­tic­i­pa­tion des employeurs soit au moins équiv­a­lente à celles des employeurs privés

    Ce que veut la CFDT
  • SALAR­IAL 2018

    2018 est une année néga­tive pour le pou­voir d’achat dans la Fonc­tion publique : gel de la valeur du point, rétab­lisse­ment du jour de carence, aug­men­ta­tion de la coti­sa­tion retraite, report du cal­en­drier PPCR, hausse de la CSG avec des modal­ités de com­pen­sa­tion dégres­sives de fait à compter de 2020..

    Nos reven­di­ca­tions
  • SMI CFDT

    Syn­di­cat du Min­istère de l’Intérieur

    Nous con­tac­ter
  • CFDT Fonc­tions publiques !

    POURQUOI LUT­TER CON­TRE LES DIS­CRIM­I­NA­TIONS

chsct CFDT

CHSCT

D’ADMINISTRATION CEN­TRALE

7 MARS 2017

COMPTE-​RENDU

Le CHSCT était présidé par Mon­sieur Stanis­las BOUR­RON, Directeur des ressources humaines.

La CFDT était représen­tée par : Louise-​Marie SIADOUS, Alain BON­ZON, et Max LAGENEBRE.

Le som­maire du CHSCT est le suivant:

  1. CEL­LULE DE VEILLE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX
  2. EXA­MEN DES DOC­U­MENTS UNIQUES
  3. POINT IMMO­BILIER
  4. LUMIERE : PAROIS VITREES
  5. FOR­MA­TION AUX PRE­MIERS SECOURS
  6. TELE­TRA­VAIL

CEL­LULE DE VEILLE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

La CFDT a demandé une nou­velle fois que la cel­lule de veille des risques psy­choso­ci­aux se réunisse.

La DRH a annoncé qu’elle se réu­ni­rait avant le prochain CHSCT, soit avant le 13 juin.

EXA­MEN DES DOC­U­MENTS UNIQUES

Les doc­u­ments uniques :

  • du site de GARANCE
  • de la DRH (qui porte sur les sites de Lumière et de Lognes, le BPAI local­isé Draguig­nan ayant son pro­pre DU)
  • des bases d’hélicoptère et du GHSC de la DGSCGC

ont été présen­tés au CHSCT

La CFDT avait demandé que le doc­u­ment unique du site GARANCE soit présenté au CHSCT d’administration cen­trale du SG dans la mesure où, à ce stade, il n’avait été présenté qu’au CHSCT police.

Le DU de GARANCE ne se sub­stitue pas à celui des dif­férentes direc­tions qui occu­pent le site. Il porte sur les sujets bâti­men­taires et les risques communs.

Mme MON­EGER, chef de l’inspection générale de la police nationale, qui est à l’initiative du DU de GARANCE, a été nom­mée respon­s­able de la poli­tique de sécu­rité du site.

POINT IMMO­BILIER

Au-​delà de la présen­ta­tion faite par M.DU CRAY, le sous-​directeur des affaires immo­bil­ières de la DEPAFI, de nom­breux points immo­biliers ont été abordés.

IGA : démé­nage­ment de BEAU­VAU à LUMIERE

Le démé­nage­ment est prévu pour la semaine du 20 mars 2017.

Les per­son­nels admin­is­trat­ifs, qui sont présents dans les locaux en per­ma­nence, seront placés en 1er jour. Les mem­bres du corps d’inspection seront en 2 ème jour.

DRH-​BPRI : desser­re­ment.

Le BPRI, qui dépend de la DRH, souf­fre cru­elle­ment d’un manque de place depuis la fusion des ser­vices de paye.

De nou­veaux bureaux seront mis à sa dis­po­si­tion sur le même plateau que l’IGA à par­tir de Pâques.

Les inspecteurs hygiène et sécu­rité seront égale­ment instal­lés dans ces nou­veaux locaux.

DGSCGC : 200 m2 sup­plé­men­taires à BEAUVAU

La CFDT a à plusieurs reprises appelé l’attention du CHSCT et de la DGSCGS sur les prob­lèmes de den­si­fi­ca­tion des locaux qu’elle occupe, liée à l’arrivée d’un ren­fort d’une trentaine de personnes.

Cette sit­u­a­tion est d’autant plus dom­mage­able que cer­tains agents sont déjà très mal logés, suite au démé­nage­ment d’Asnières.

C’est pour répon­dre au mécon­tente­ment des agents en poste que 200 m2 sup­plé­men­taires vont être attribués à la DGSCGC au mois de mai 2017.

24 agents devraient pou­voir emmé­nager dans ces nou­veaux locaux.

Nous avons com­pris que la DGSCGC s’engageait à cette occa­sion à effectuer une nou­velle pro­jec­tion sur l’attribution des bureaux du site GARANCE

La CFDT a demandé que ce tra­vail prenne en compte, notam­ment par rap­port à la prob­lé­ma­tique des bureaux de sec­ond jour, le temps de présence sur site. Les bureaux en 1er jours doit en effet être attribués en pri­or­ité aux per­son­nels qui sont présents en per­ma­nence sur le site.

ENTREES BEAU­VAU

Le cab­i­net du secré­tariat général avait mené une expéri­men­ta­tion de quelques jours sur le site de Beau­vau con­sis­tant à sup­primer l’accès du 11 rue des Saussaies.

Les agents sont majori­taire­ment défa­vor­ables à cette sup­pres­sion, aussi cet accès sera main­tenu ainsi que celui de Cambacérès.

LUMIERE : PAROIS VITREES

Cer­taines parois vit­rées ont été mal instal­lées, cer­taines se sont dès lors brisées.

La DEPAFI a entre­pris depuis quelques jours un tra­vail de véri­fi­ca­tion qui devrait durer 15 jours.

FOR­MA­TION AUX PRE­MIERS SECOURS

La CFDT souhaitait que des actions de for­ma­tion se déroulent sur les dif­férents sites du ministère.

A ce stade, la DRH nous ren­voie vers les for­ma­tions dis­pen­sées sur le site de Lognes. En 2016 il y a eu 16 ses­sions qui ont accueilli au total 161 agents.

9 ses­sions sont pro­gram­mées en 2017.

TELE­TRA­VAIL

L’arrêté fix­ant les modal­ités de mise en œuvre du télé­tra­vail au sein du min­istère de l’intérieur est daté du 2 mars 2017, mais n’a été pub­lié au JO que le 7 mars.

Plus rien ne s’oppose donc à ce que les agents intéressés for­mu­lent leurs demandes.

Les élus CFDT sont à votre écoute pour évo­quer toutes les ques­tions relatives

aux con­di­tions d’hygiène et de sécu­rité au trava