Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS
  • Pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire :

    La CFDT Fonc­tions publiques milite pour que tous les agents publics, fonc­tion­naires et con­tractuels, soient cou­verts en santé et en prévoy­ance et que la par­tic­i­pa­tion des employeurs soit au moins équiv­a­lente à celles des employeurs privés

    Ce que veut la CFDT
  • SALAR­IAL 2018

    2018 est une année néga­tive pour le pou­voir d’achat dans la Fonc­tion publique : gel de la valeur du point, rétab­lisse­ment du jour de carence, aug­men­ta­tion de la coti­sa­tion retraite, report du cal­en­drier PPCR, hausse de la CSG avec des modal­ités de com­pen­sa­tion dégres­sives de fait à compter de 2020..

    Nos reven­di­ca­tions
  • SMI CFDT

    Syn­di­cat du Min­istère de l’Intérieur

    Nous con­tac­ter
  • CFDT Fonc­tions publiques !

    POURQUOI LUT­TER CON­TRE LES DIS­CRIM­I­NA­TIONS

FTEC réunion du 6 mai 2015

Engager une réflex­ion de fond sur devenir de la fil­ière tech­nique et de ses métiers est devenu une URGENCE depuis l’arrivée des ser­vices de gen­darmerie au min­istère de l’intérieur et la créa­tion des SGAMI.

Le chantier, ini­tiale­ment ouvert en 2008, a tourné court dès la pre­mière réu­nion et, depuis, l’administration nav­igue à vue.

La direc­tion des ressources humaines doit repren­dre la main sur la ges­tion des per­son­nels tech­niques et met­tre en œuvre une Ges­tion Prévi­sion­nelle des Emplois et des Compétences.

Pour ce faire, elle doit associer les direc­tions d’emploi et les respon­s­ables de pro­grammes: DGGN, DGSCGC, DEPAFI, DRCPN, SAELSI.

Il s’agit d’un chantier com­plexe dans la mesure où les ques­tions qui se posent ne sont pas néces­saire­ment les mêmes selon les corps concernés.

Le recrute­ment par la gen­darmerie des OCTA (Officiers du Corps Tech­nique et Admin­is­tratif) doit être claire­ment abordé. Il est en effet tout-​à-​fait anor­mal que la gen­darmerie con­tinue de recruter pour la fil­ière logis­tique des mil­i­taires au détri­ment des ingénieurs et de con­trôleurs des ser­vices techniques.

Cette pre­mière réu­nion était man­i­feste­ment des­tinée à présen­ter une PHO­TOGRA­PHIE très glob­ale, mais intéres­sante, des corps et des effec­tifs ainsi que des métiers con­cernés. (cf power-​point joint)

Les prob­lé­ma­tiques n’ont pas été posées à ce stade :

  • - Quel devenir pour la fil­ière logis­tique pour les ingénieurs et les con­trôleurs? Le con­cours 2015 des ingénieurs ne prévoit aucun recrute­ment dans cette filière.
  • - Pourquoi la gen­darmerie con­tinue à recruter dans la plus grande opac­ité des mil­i­taires pour occu­per des postes techniques ?
  • - Que faire pour les adjoints tech­niques qui occu­pent des postes admin­is­trat­ifs dans les préfectures ?
  • - Com­ment faire en sorte que les pro­grammes budgé­taires ne soient plus un frein à la mobilité ?
  • - ETC

La DRH ren­voie ces ques­tions à deux GROUPES DE TRA­VAIL qui devraient com­mencer leurs travaux en sep­tem­bre 2015 (c’est bien tardif !)

  • - Un groupe de tra­vail sur les métiers avec les direc­tions d’emploi.
  • - Un groupe de tra­vail sur la for­ma­tion des per­son­nels de la fil­ière technique.

Enfin, con­cer­nant les QUES­TIONS STATU­TAIRES, Mme COLIN a pré­cisé dès le début de la réu­nion qu’elle n’avait pas l’intention de les abor­der, la DGAFP (fonc­tion publique) ayant ouvert un chantier inter­min­istériel sur la réforme des grilles indiciaires.

Nous noterons que cette remar­que est val­able pour les corps de caté­gories B et C, mais pas pour le corps des ingénieurs qui est par­ti­c­ulier au min­istère de l’intérieur.

La CFDT ne s’interdira donc pas de défendre une amélio­ra­tion du statut des ingénieurs avec la créa­tion d’un troisième grade, à l’instar de ce qui a été fait pour le corps des attachés et celui des ingénieurs SIC.