Porte-voix blanc-petit gif

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS


Parce qu’elle fait de la qual­ité de vie au tra­vail dans la Fonc­tion publique une pri­or­ité incon­tourn­able, la CFDT sign­era l’accord cadre relatif à la préven­tion des risques psy­cho sociaux.

Tout au long d’une négo­ci­a­tion dont elle souligne la den­sité et l’ouverture, la CFDT a mis en avant sa volonté de dévelop­per une véri­ta­ble cul­ture de préven­tion des risques pro­fes­sion­nels comme elle s’y était engagée en sig­nant l’accord de novem­bre 2009 sur la santé et la sécu­rité au tra­vail dans la Fonc­tion publique.

C’est ainsi que con­sciente du car­ac­tère essen­tiel de la préven­tion des risques psy­cho soci­aux et de son inci­dence sur les con­di­tions de tra­vail dans les trois ver­sants de la Fonc­tion publique, elle a affirmé la nécessité :

  • d’agir sur les causes de risques dans l’organisation du tra­vail en favorisant le dia­logue social et l’expression des per­son­nels à tous les niveaux pertinents ;
  • de met­tre en œuvre impéra­tive­ment et sans délai des plans d’évaluation et de préven­tion des risques psy­cho soci­aux négo­ciés au plus près des agents ;
  • de dévelop­per l’information et la for­ma­tion de tous les agents et d’assurer l’accompagnement des per­son­nels d’encadrement.

La CFDT Fonc­tions publiques retrouve, dans le texte qui lui est soumis, les prin­ci­paux points qu’elle a portés dans la dis­cus­sion et –forte du man­dat que ses instances lui ont délivré à l’unanimité– elle sera sig­nataire de l’accord.