Porte-voix blanc-petit gif

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS



L’UFFA-CFDT (CFDT Fonc­tions Publiques) à rap­peler les reven­di­ca­tions en vue du rendez-​vous salar­ial avec le gou­verne­ment, après le refus d’ouvrir une négo­ci­a­tion sur le sujet plus large de la rémunéra­tion et de la carrière.

La crise du COVID-​19 a con­firmé ce que la CFDT Fonc­tions publiques dénonce depuis longtemps :

  • le manque de recon­nais­sance de la part des employeurs publics envers l’ensemble des agent​.es,
  • le gel de la valeur du point,
  • le rétab­lisse­ment du jour de carence,
  • l’augmentation des coti­sa­tions retraite,
  • les réformes inces­santes et déstabilisatrices.

Tous les agents publics se sont mobil­isés, pour main­tenir des ser­vices de prox­im­ité indis­pens­ables. Cet engage­ment est régulière­ment salué. Il est donc temps main­tenant de passer des dis­cours aux actes en recon­nais­sant l’engagement et les com­pé­tences de toutes et tous.

La CFDT revendique

Pour ne laisser per­sonne dans la difficulté

  • Aug­menter la valeur du point,
  • Attribuer des points d’indice pour reval­oriser les plus bas salaires,
  • Sup­primer le jour de carence.

Pour l’égalité professionnelle

  • Améliorer les grilles de rémunéra­tion des fil­ières fémin­isées qui sont en décalage défa­vor­able par rap­port aux corps et cadres d’emplois tra­di­tion­nelle­ment plus masculins,
  • Rat­traper les écarts con­statés entre les femmes et les hommes sur les mon­tants indemnitaires,
  • Agir sur les déroule­ments de car­rière en aug­men­tant notam­ment les ratios de pro­mo­tion pour rat­traper les retards de car­rière des femmes.

Pour l’égalité de traitement

  • Éten­dre la par­tic­i­pa­tion for­faitaire de 15 euros/​par mois des employeurs à la cou­ver­ture com­plé­men­taire santé et prévoy­ance au 1er jan­vier 2022 pour tous les agents de la ter­ri­to­ri­ale et de l’hospitalière !
  • Aug­menter régulière­ment la rémunéra­tion des agents con­tractuels et aligner leur rémunéra­tion min­i­male sur l’indice 332.

Pour des car­rières améliorées

  • réé­val­uer l’ensemble de la grille de caté­gorie C, le rat­tra­page du SMIC est une mesure large­ment insuffisante,
  • revoir les rémunéra­tions des débuts de car­rière des caté­gorie B et A,
  • améliorer les ratios de pro­mo­tions pour l’ensemble des agents,
  • négocier sur l’ensemble des car­rières dans la Fonc­tion publique !

– – – – – – – – –