Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS
  • SMI CFDT

    Syn­di­cat du Min­istère de l’Intérieur

    Nous con­tac­ter
  • Pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire :

    La CFDT Fonc­tions publiques milite pour que tous les agents publics, fonc­tion­naires et con­tractuels, soient cou­verts en santé et en prévoy­ance et que la par­tic­i­pa­tion des employeurs soit au moins équiv­a­lente à celles des employeurs privés

    Ce que veut la CFDT
  • CFDT Fonc­tions publiques !

    POURQUOI LUT­TER CON­TRE LES DIS­CRIM­I­NA­TIONS

POUR UN RÉEL DIA­LOGUE SOCIAL

Le pro­jet de loi de trans­for­ma­tion de la fonc­tion publique prévoit la fusion des instances CT et CHSCT et une réduc­tion dras­tique des com­pé­tences des CAP sur l’examen des mesures individuelles.

La fusion des CT et CHSCT vise sim­ple­ment à cal­quer les instances de dia­logue social du privé issues des ordon­nances dites « Macron » d’octobre 2017. Pour­tant, un an après la mise en place des nou­velles instances dans le privé, la CFDT con­state que cette nou­velle instance ne fonc­tionne pas pleine­ment et qu’elle n’améliore pas le dia­logue social.

En ne per­me­t­tant plus aux CAP d’examiner les pro­mo­tions et muta­tions, qui garan­tira l’équité et la prise en compte de la sit­u­a­tion des agents ?

La CFDT dit NON !

Nous voulons :

  • Le main­tien des CHSCT tel qu’ils exis­tent aujourd’hui : seuls com­pé­tents pour abor­der les ques­tions de péni­bil­ité au tra­vail, des con­di­tions de tra­vail, de la sécu­rité et de la santé des agents. Il faut du temps et des com­pé­tences spé­ci­fiques pour abor­der ces sujets. Une seule instance ne peut le per­me­t­tre. Dans nom­bre de col­lec­tiv­ités, les CHSCT ont prouvé leur efficacité.

  • Le main­tien du rôle des CAP : notam­ment l’examen des avance­ments de grade et des pro­mo­tions internes par la CAP com­pé­tente garan­tit mieux que tout autre dis­posi­tif qu’ils sont pronon­cés de manière équitable et per­met de lim­iter les recours con­tentieux. Les CAP per­me­t­tent une véri­ta­ble prise en compte de chaque agent.
  • Un véri­ta­ble dia­logue social dans toutes les col­lec­tiv­ités : les employeurs publics ne peu­vent plus se défiler. La mise en place d’un ser­vice pub­lic de qual­ité et répon­dant aux attentes des citoyens ne pourra se faire qu’avec un dia­logue social de qualité.