Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS
  • SMI CFDT

    Syn­di­cat du Min­istère de l’Intérieur

    Nous con­tac­ter
  • Pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire :

    La CFDT Fonc­tions publiques milite pour que tous les agents publics, fonc­tion­naires et con­tractuels, soient cou­verts en santé et en prévoy­ance et que la par­tic­i­pa­tion des employeurs soit au moins équiv­a­lente à celles des employeurs privés

    Ce que veut la CFDT
  • CFDT Fonc­tions publiques !

    POURQUOI LUT­TER CON­TRE LES DIS­CRIM­I­NA­TIONS

PRO­JET DE LOI DE FINANCES 2020 :

UN MIN­ISTRE AUX ABONNES ABSENTS !

LE MIN­ISTRE DEVAIT PRESIDER LUNDI 21 OCTO­BRE LA REUNION DE PRE­SEN­TA­TION DU PLF AUX OS. MAIS APRES L’AVOIR ATTENDU 40 MIN­UTESNOUS N’AVONS RIEN VU VENIR, NI MIN­ISTRE NI SEC­RE­TAIRE D’ETAT : C’EST VOUS DIRE L’INTERET QUE PORTE NOTRE MINISTRE

A L’ACTUALITE DES PERIME­TRES SEC­RE­TARIAT GENERAL !!!

ET POUR­TANT LA CFDT AVAIT BEAU­COUP A DIRE AU MINISTRE :

  • SUR LES COL­LEGUES DES DDI, DES SIC ET DES SER­VICES RH DES PRE­FEC­TURES QUI ONT BIEN DU MAL A S’INSCRIRE DANS LA CRE­ATION DES SGCD FAUTE D’UN DIA­LOGUE SOCIAL DE QUALITE EN LOCAL QUI FAVORISE INCOM­PRE­HEN­SION ET INQUI­ETUDE NOTAM­MENT SUR LA DUREE DE LA GARANTIE DU MAIN­TIEN DU REGIME IDEMNITAIRE.

LA CFDT A REDE­MANDE L’APPLICATION DE LA PRIME DE RESTRUC­TURA­TION DE SER­VICES POUR L’ENSEMBLE DES AGENTS INTE­GRANT LES SGCD ET LA REVAL­ORI­SA­TION DU RIF­SEEP POUR LES AGENTS DES PRE­FEC­TURES QUI INTE­GRERONT CE SERVICE.

  • SUR LA MISE EN PLACE DES MAISONS « FRANCE SER­VICES » DONT LES PRE­MIERES ESQUISSES S’APPARENTENT A L’AJOUT D’UNE STRATE SUP­PLE­MEN­TAIRE AU MILLE­FEUILLE DE L’ORGANISATION DEJA COM­PLEXE DE L’ETAT SUR LE TERRITOIRE.

LA CFDT A DEMANDE QUE LES SOUS-​PREFECTURES NE SOIENT PAS LES OUBLIEES DU DIS­POSI­TIF ET A RAP­PELE L’ENGAGEMENT ET LA COM­PE­TENCE DE NOS COL­LEGUES EN TER­MES D’ACCUEIL DU PUB­LIC : IL EST PLUS QUE TEMPS QUE NOTRE EMPLOYEUR RECON­NAISSE ENFIN LEUR SAVOIR FAIRE.

  • SUR LA SIT­U­A­TION DELETERE DES SER­VICES ETRANGERS QUI SUBIS­SENT CHAQUE JOUR LA PRES­SION DES STA­TIS­TIQUES, LES AGRES­SIONS VER­BALES, LES INCI­DENTS A REP­E­TI­TION, LES FILES D’ATTENTES TOU­JOURS PLUS IMPOR­TANTES, LES RETARDS ENDEMIQUES FAUTE D’EFFECTIFS SUFF­ISANTS ET D’OUTILS OPERATIONNELS.

LA CFDT A RECLAME DES MOYENS POUR SECURISER LES ACCES AUX SER­VICES ETRANGERS, DES REN­FORTS VACATAIRES POUR LA FIN DE GES­TION, L’ARRET DE LA FIX­A­TION D’OBJECTIFS IRREALISTES.

  • SUR LES DYS­FONC­TION­NEMENTS GENERES PAR DIA­LOG 2 QUI COM­PLIQUENT LA TACHE DEJA DIF­FI­CILE DES RH ET CELLE DES SGAMI CHARGES DE LA PAYE.

LA CFDT A DEMANDE L’AFFECTATION EN URGENCE D’AGENTS SUP­PLE­MEN­TAIRES POUR LA GES­TION DE LA PAYE ET L’ABONDEMENT IMME­DIAT DES EQUIPES CHARGEES DE L’OPERATIONNALITE DE DIA­LOG 2.

  • SUR LA DIMINU­TION DES CRED­ITS AFFECTES A L’ACTION SOCIALE ALORS MEME QUE LES ECONOMIES REALISEES PAR LA DEMA­TE­RI­AL­I­SA­TION DES ELEC­TIONS PRO­FES­SION­NELLES AURAIENT PU Y ETRE AFFECTEES.

LA CFDT A DEMANDE L’AUGMENTATION DES CRED­ITS DEDIES ET L’OUVERTURE DE NEGO­CI­A­TIONS SUR LA PAR­TIC­I­PA­TION EMPLOYEUR A LA COM­PLE­MEN­TAIRE SANTE PREVOYANCE.

  • SUR LES MODALITES DU DIA­LOGUE SOCIAL QUI DOIT ETRE MIS EN PLACE DANS LE CADRE DES NOU­VELLES INSTANCES CREEES PAR LA LOI DE TRANS­FOR­MA­TION DE LA FONC­TION PUBLIQUESUR CE POINT NOUS AVONS AU MOINS UNE REPONSECE N’EST FRANCHE­MENT PAS LA PRI­OR­ITE DE NOTRE MINISTRE !

LA CFDT A DEMANDE SI LE MIN­ISTRE ENVIS­AGEAIT UN JOUR, « PAR HASARD », DE RESPECTER SES ENGAGEMENTS.

***

FAUTE DE MIN­ISTRE POUR REPON­DRE AUX OS LE DIRECTEUR ADJOINT DU CAB­I­NET ET LE SEC­RE­TAIRE GEN­ERAL DU MI NOUS ONT REPONDU :

  • MAISONS « FRANCE SER­VICES » : 100 SOUS-​PREFECTURES VONT ETRE LABEL­LISEES MAIS A CETTE ETAPE, ON NE SAIT PAS SI LES AGENTS DES SOUS-​PREFECTURES POUR­RONT POS­TULER ET DANS QUELLES

LA CFDT A DEMANDE UNE CAR­TOGRA­PHIE RAPIDE ET QUE LES AGENTS DES SOUS-​PREFECTURES QUI LE SOUHAIT­ENT SOIENT PRI­OR­I­TAIRES POUR LES AFFECTATIONS.

  • SER­VICES ETRANGERS : 1 600 HEURES VACATAIRES VONT ETRE MOBILISEES POUR ASSURER LA FIN DE

DES HEURES VACATAIRES C’EST MIEUX QUE RIEN MAIS CELA NE REGLE EN RIEN LA CHARGE DE TRA­VAIL DE NOS COL­LEGUES SUR LA DUREE : LA CFDT A DEMANDE UNE NOU­VELLE FOIS L’ATTRIBUTION DE POSTES BUD­GETAIRES PERENNES DANS LES SERVICES.

  • DIA­LOG 2 : ON EST BIEN CON­SCIENTS DES DIF­FI­CULTES MAIS IL FAUT FAIRE CON­FI­ANCE AUX SPECIALISTES.

LA CFDT A INTER­PELLE LE SG DU MI SUR LE SUJET EN RECLA­MANT L’AFFECTATION DE REN­FORTS EN URGENCE, TANT DANS LES SGAMI CHARGES DE LA PAYE QUE DANS L’EQUIPE SIC CHARGEE DE MET­TRE FIN AUX ERRE­MENTS DE L’APPLICATION, ET DE PRE­VOIR UNE PRO­CE­DURE D’URGENCE EN CAS D’IMPOSSIBILITE D’ASSURER LA PAYE DE NOVEMBRE.

  • ACTION SOCIALE : LA DIMINU­TION EST « LEG­ERE » ET ON VA PRI­ORISER LES AIDES AU LOGE­MENT ET A LA GARDE D’ENFANTS.

LA CFDT REAF­FIRME QUUNE DIMINU­TION DES CRED­ITS N’EST JAMAIS LEG­ERE TANT LES CON­SE­QUENCES EN SONT IMPOR­TANTES POUR BEAU­COUP D’AGENTS ET A RECLAME LA SUP­PRES­SION DE CETTE DIMINU­TION DE CREDITS.


A RETENIR DE CETTE PRESENTATION

  • SCHEMA DES EMPLOIS 2020 :

SER­VICES CENTRAUX

PRE­FEC­TURES

TOTAL

- 82 ETP

- 471 ETP

- 553 ETP

LA CFDT A RAP­PELE QUE LES BAISSES D’EMPLOIS SONT DIF­FI­CILE­MENT CON­CIL­I­ABLES AVEC L’AUGMENTATION DES MIS­SIONS ET RECLAME LA MISE EN PLACE D’UNE VRAIE REVUE DES MISSIONS.

  • RELI­QUAT BUD­GETAIRE : PAS DE PRIME EXCEP­TION­NELLE DE FIN D’ANNEE.

LA CFDT CON­TIN­UERA DE RECLAMER L’ATTRIBUTION DE CETTE PRIME DONT L’IMPORTANCE N’EST PLUS A DEMON­TRER EN TER­MES DE RECON­NAIS­SANCE ET DE MAIN­TIEN DU POU­VOIR D’ACHAT DES AGENTS.

  • ACTION SOCIALE : BAISSE BUD­GET1,46% - PROB­LEME DE LA TVA DANS LES RESTAU­RANTS ADMIN­IS­TRAT­IFS (JUSQUICI PAS DE TVA MAIS BERCY VEUT UN ALIGNE­MENT SUR LES AUTRES RESTAU­RA­TIONS COL­LEC­TIVES QUI Y SONT ASSUJETTIES).

LA CFDT A DEMANDE UN ABON­DE­MENT DES CRED­ITS A CON­CUR­RENCE DE L’APPLICATION DE CETTE TVA.

  • DIA­LOGUE SOCIAL : UN GROUPE DE TRA­VAIL SUR LA DEF­I­N­I­TION DES LIGNES DIREC­TRI­CES DE GES­TION PRE­VUES PAR LA LOI DE TRANS­FOR­MA­TION DE LA FONC­TION PUBLIQUE SERA REUNI PROCHAINEMENT.

CETTE ANNONCE FAIT DROIT A UNE DEMANDE DE LA CFDT AFIN DE GARAN­TIR UN VRAI PAR­COURS PRO­FES­SION­NEL AUX AGENTS QUI PRENNE EN COMPTE LEUR EXPER­TISE ET VAL­ORISE LEURS COMPETENCES.

  • CRE­ATION DE LA DIREC­TION NATIONALE DU NUMERIQUE (DNUM) DONT L’OBJECTIF EST DE RATIO­NALISER LES COM­PE­TENCES, LE DEPLOIEMENT DU BIG DATA ET LES BUD­GETS (AUG­MEN­TA­TION DE 45% DU BUD­GET) – MUTU­AL­I­SA­TION DES EFFEC­TIFS POLICE (BAS­CULE­MENT SUR LE BOP 216) CHARGES DES SYS­TEMES INFOR­MA­TIQUES ET DU PERIME­TRE SEC­RE­TARIAT GEN­ERAL (PRE­FEC­TURES, SGAMI, SER­VICES CENTRAUX).

DEPUIS LE TEMPS QUE L’ADMINISTRATION « RATIO­NALISE, MUTU­ALISE » A TOUT VA, LA CFDT S’INTERROGE QUAND MEME SUR LA PER­TI­NENCE DE CES CHANGE­MENTS QUI S’OPERENT EN L’ABSENCE DE TOUTE EVAL­U­A­TION OU BILAN DES PRECE­DENTS ET NE PER­MET DONC JAMAIS DE JUGER CE QUI A FONC­TIONNE OU PAS ET CE QUIL FAUDRAIT AMELIORER.

  • PRO­JETS NUMERIQUES TRAN­VERSES ENTRE LES DIF­FER­ENTS PERIME­TRES : REFONTE SYS­TEME BIO­METRIQUE, CON­TROLES AUX FRON­TIERES, PRO­CE­DURES PENALES DEMA­TE­RI­ALISEES, GES­TION DU NUMERO URGENCE 112.

LES AGENTS COMME LES USAGERS ONT DE QUOI ETRE INQUI­ETS QUAND ON CON­STATE LE PEU D’OPERATIONNALITE DES APPLI­CA­TIONS MINISTERIELLES.

  • CRE­ATION DU SER­VICE MUTU­ALISE DES MARCHES EN CHARGE DE GERER L’ENSEMBLE DES MARCHES CON­CLUS AU MI ET DE CON­STRU­IRE DES OFFRES DE SER­VICES POUR LES AUTRES PERIME­TRES MINISTERIELS.

LA CFDT PREND ACTE QUE LE MIN­IS­TERE ALLAIT « S’ARMER DES COM­PE­TENCES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS » … IL ETAIT TEMPS !!!!

  • CRE­ATION DES SGCD :
  • 1 803 EMPLOIS TRANS­FERES (DONT 1 149 MTES, 368 AGRI­CUL­TURE, 246 AFFAIRES SOCIALES, 40 FINANCES) ET DE 2 000 A 3 000 PREFECTURES
  • 52 PRE­FIG­U­RA­TEURS ISSUS DU PERIME­TRE DES PRE­FEC­TURES, 22 METS, 15 AGRI­CUL­TURE ET 15 AFFAIRES SOCIALES
  • DATES D’AFFECTATION DES AGENTS DU 1ER JAN­VIER 2020 AU 1 ER JUIN 2020 DATE LIM­ITE DE CRE­ATION DU SERVICE.
  • REGIME INDEM­NI­TAIRE DES RESPON­S­ABLES DE SER­VICE GARANTI 5 ANS.

LA CFDT A DEMANDE AU SG DU MI DE GARAN­TIR LE REGIME INDEM­NI­TAIRE DE TOUS LES AGENTS CON­CERNES ET DE PRE­CISER LA DUREE DE CETTE GARANTIE.

  • ORGAN­I­SA­TION DES SER­VICES DE L’ETAT SUR LE TER­RI­TOIRE (O.T.E)

LA CFDT A FAIT PART DE SES INQUI­ETUDES SUR CES REFORMES DONT LE MOINS QUE L’ON PUISSE DIRE EST QUELLES S’EXERCENT A MARCHE FORCEE ET DONT LA MISE EN PLACE EST PLUS QUHETEROGENE SUR LE TERRITOIRE.