Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS
  • SMI CFDT

    Syn­di­cat du Min­istère de l’Intérieur

    Nous con­tac­ter
  • Pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire :

    La CFDT Fonc­tions publiques milite pour que tous les agents publics, fonc­tion­naires et con­tractuels, soient cou­verts en santé et en prévoy­ance et que la par­tic­i­pa­tion des employeurs soit au moins équiv­a­lente à celles des employeurs privés

    Ce que veut la CFDT
  • CFDT Fonc­tions publiques !

    POURQUOI LUT­TER CON­TRE LES DIS­CRIM­I­NA­TIONS

Comité tech­nique extra­or­di­naire de la Gen­darmerie, le 31 jan­vier 2019. Le pre­mier de la man­da­ture… ambiance un peu spé­cial ! mais les coups ne sont pas venus d’où l’on aurait pu les atten­dre ! Quoi qu’il en soit, la Nou­velle Boni­fi­ca­tion Indi­ci­aire (NBI) arrive… mais « avec

des béquilles ».

La CFDT attaquée par ses « alliés » !

Ce tout pre­mier comité tech­nique, organ­isé en urgence pour que cer­tains per­son­nels civils puis­sent percevoir la NBI le plus tôt pos­si­ble, s’est déroulé le 31 jan­vier 2019. Ce n’était pas prévu mais la CFDT a dû subir les attaques vir­u­lentes de l’organisation syn­di­cale majori­taire en Gen­darmerie. En effet, celle-​ci n’a pas sup­porté que la CFDT, qui était au pas­sage la seule OS à faire une déc­la­ra­tion lim­i­naire pour remercier et défendre les per­son­nels civils qui œuvrent au quo­ti­dien, prof­ite de ce CT pour revendi­quer, militer et par­ler de sujets impor­tants. La CFDT empêchée de s’exprimer par une autre OS ! avec des amis comme ça, on n’a pas besoin d’ennemis !

Grâce à ce CT extra­or­di­naire, la CFDT espère que les agents percevront très rapi­de­ment la NBI, toute­fois, celle-​ci risque forte­ment de ne pas pou­voir être ver­sée rétroac­tive­ment à compter du 1er jan­vier 2019.

La CFDT a été la seule organ­i­sa­tion à regret­ter que cer­tains per­son­nels, pour­tant déjà en poste, ne percevraient la NBI qu’au 01 jan­vier 2020.

Lors de ce CT et lors des groupes de tra­vail, elle a été aussi la seule à dénon­cer l’absence de NBI pour les chefs de sec­tion com­man­de­ment et pour tous les per­son­nels de caté­gorie C (hormis les chefs de cui­sine) qui ont pour­tant un poste éli­gi­ble, notam­ment dans l’informatique, la ges­tion des bud­gets, ex.

Suite à l’intervention de la CFDT et peut-​être aussi grâce à nos précé­dents tracts, la DGGN a indiqué qu’un tra­vail de recense­ment des per­son­nels sol­lic­ités dans le mou­ve­ment dit des « gilets jaunes » était en cour, afin de per­me­t­tre de leur attribuer une prime excep­tion­nelle (adossée au CIA). La CFDT a indiqué qu’elle regret­tait que tous les per­son­nels, qui pour­tant tra­vail­lent aussi pour faire tourner la mai­son au quo­ti­dien, ne perçoivent pas cette prime.

Suite au dernier comité technique :

  • La CFDT est rev­enue sur l’étude de cohorte pour les attachés, promise, mais qu’on attend tou­jours. Pas de réponse sur le
  • Elle est aussi rev­enue sur les pro­pos tenus par la direc­tion : Non la CFDT n’oppose pas sys­té­ma­tique­ment les statuts (civils et mil­i­taires), mais sig­nale à chaque fois que néces­saire quand les per­son­nels civils ne sont pas traités cor­recte­ment (recon­nais­sance, inté­gra­tion, posi­tion­nement, avancement…).

La CFDT que con­state que les con­traintes budgé­taires ne touchent que les per­son­nels civils de la Gen­darmerie : pas de prime de fin d’année, seule­ment quelques per­son­nes toucheront la NBI et la prime « gilets jaunes ». Et pour­tant dans le même temps il a été annoncé une prime de 300 euros puis une aug­men­ta­tion salar­i­ale de 120 à 150 euros pour les policiers mobil­isés, des mesures spé­ciales pour les mil­i­taires de la Gen­darmerie, sans les statuts, les per­son­nels civils sont claire­ment oubliés.

Sym­bol­ique­ment, il est regret­table que le tout pre­mier comité tech­nique de cette nou­velle man­da­ture se soit déroulé en visio-​conférence et en urgence. La CFDT est très forte­ment attachée au dia­logue social et les CT sont des rendez-​vous impor­tants d’échanges.

La CFDT était représen­tée par : Karine Wolck , Chrsi­tophe Badolle