Porte-voix blanc-petit gif

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS


rifseep CIA Tableaux Montant 2017

Reval­ori­sa­tion du SMIC

À compter du 1er octo­bre 2021, compte tenu de l’augmentation du niveau de l’indice men­suel des prix à la con­som­ma­tion, le mon­tant brut du SMIC horaire aug­mente de 2,20 % pour s’établir à 10,48 euros (au lieu de 10,25 euros), soit 1 589,47 euros men­su­els (au lieu de 1 554,48 euros).

Pour tenir compte de cette hausse du SMIC, le min­i­mum de traite­ment dans la Fonc­tion Publique prévu à l’article 8 du décret n°851148 du 24 octo­bre 1985 est aug­menté.

À compter du 1er octo­bre 2021, les fonc­tion­naires et les agents con­tractuels de droit pub­lic occu­pant un emploi doté d’un indice majoré inférieur à 340 percevront le traite­ment afférent à l’indice majoré 340 (indice brut 367). Le traite­ment de base indi­ci­aire s’établira à 1 593,25 euros bruts men­su­els pour un temps com­plet, soit une aug­men­ta­tion de 2,41 %.

Cette reval­ori­sa­tion s’inscrit dans un ensem­ble plus vaste de mesures en faveur des agents de caté­gorie C. Ainsi, la min­istre de la Trans­for­ma­tion et de la Fonc­tion Publiques a annoncé, à l’occasion de la con­férence sur les per­spec­tives salar­i­ales le 6 juil­let dernier, que les agents de caté­gorie C béné­ficieront d’une pro­gres­sion plus rapide en début de car­rière et d’une boni­fi­ca­tion d’ancienneté d’un an à compter du 1er jan­vier 2022.

De manière opéra­tionnelle, seront impactés les agents dont le traite­ment de base relève:

  • de l’échelle de rémunéra­tion d’agent de maîtrise du 1 er eu 3ème éch­e­lon inclus.
  • de l’échelle C1 du 1er au 6ème éch­e­lon inclus;
  • de l’échelle C2 du 1er au 4ème éch­e­lon inclus;

Les per­son­nes rémunérées au SMIC (salaire min­i­mum inter­pro­fes­sion­nel de crois­sance) toucheront près de 35 euros brut sup­plé­men­taires à compter du 1er octo­bre 2021, et ceci grâce à la reval­ori­sa­tion mécanique du salaire min­i­mum due à l’inflation (oblig­a­tion imposée par le code du Tra­vail). Et les agents de la Fonc­tion Publique dans tout ça ?

L’inflation est con­fir­mée par l’Insee avec une accéléra­tion de 1,9 % en août sur un an : « cette hausse de l’inflation résulte notam­ment du rebond des prix des pro­duits man­u­fac­turés (+ 1,1 % après − 1 %) », de ceux de l’énergie, de l’alimentation et des services.

Actuelle­ment de 1 554,58 euros brut par mois, le SMIC aug­mentera de 2,2 % au 011021 et sera ainsi porté à 1 589,47€, soit une hausse de 34,89 €.

Ce retour de l’inflation n’entrait pas dans les plans du gou­verne­ment au moment de la ren­con­tre salar­i­ale du 6 juil­let 2020, au cours de laque­lle des mesures avaient été arrêtées notam­ment pour les caté­gories C de la Fonc­tion Publique pour éviter qu’un cer­tain nom­bre d’agents se retrou­vent avec des salaires en dessous du SMIC.

La min­istre de la Fonc­tion Publique, Amélie de Montchalin, doit ren­con­trer les organ­i­sa­tions syn­di­cales dans quelques jours, nous seront très atten­tifs aux solu­tions – pérennes ? – que le gou­verne­ment envis­age pour éviter qu’à nou­veau les agents publics soient payés en dessous du SMIC !


Salar­ial 2021 (060721) : nou­velles grilles salar­i­ales envis­agées pour la caté­gorie C

Dans le cadre de“la Con­férence sur les Per­spec­tives Salar­i­ales” 2022, nous avons vu que les prin­ci­pales mesures con­cer­nent les agents de caté­gorie C des 3 ver­sants de la Fonc­tion Publique, avec une reval­ori­sa­tion de cer­tains indices et une accéléra­tion de carrière.

Les corps con­cernés par ces mesures sont : Adjoints admin­is­trat­ifs, Adjoints tech­niques, Agents SIC

Le gou­verne­ment s’est fixé 2 objec­tifs : “dynamiser l’évolution salar­i­ale de début de car­rière” pour les caté­gories C et “accélérer le déroulé de car­rière pour garan­tir une pro­gres­sion con­stante”.

  • Les indices min­i­mum de traite­ment des grades C1 et C2 vont être relevés.
  • La durée totale de ceux-​ci va égale­ment être réduite, à dix-​neuf ans pour le grade C1 et à vingt ans pour le grade C2.
  • Les grilles seront revues à 11 éch­e­lons pour le grade C1 (actuelle­ment 12) et à 12 éch­e­lons pour le grade C2 (sans changement).
  • Dans les deux cas, l’indice le plus haut actuel (som­mi­tal) est conservé.
  • Pour les deux grades C1 et C2, les 6 pre­miers éch­e­lons seront réduit à une durée d’1 an (actuelle­ment 2)
  • Il est égale­ment prévu, dès 2022, l’attribution “excep­tion­nelle” d’une boni­fi­ca­tion d’ancienneté d’un an à tous les agents rel­e­vant de la caté­gorie C.