Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS
  • SMI CFDT

    Syn­di­cat du Min­istère de l’Intérieur

    Nous con­tac­ter
  • Signez la péti­tion
  • Pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire :

    La CFDT Fonc­tions publiques milite pour que tous les agents publics, fonc­tion­naires et con­tractuels, soient cou­verts en santé et en prévoy­ance et que la par­tic­i­pa­tion des employeurs soit au moins équiv­a­lente à celles des employeurs privés

    Ce que veut la CFDT
  • SALAR­IAL 2018

    2018 est une année néga­tive pour le pou­voir d’achat dans la Fonc­tion publique : gel de la valeur du point, rétab­lisse­ment du jour de carence, aug­men­ta­tion de la coti­sa­tion retraite, report du cal­en­drier PPCR, hausse de la CSG avec des modal­ités de com­pen­sa­tion dégres­sives de fait à compter de 2020..

    Nos reven­di­ca­tions
  • CFDT Fonc­tions publiques !

    POURQUOI LUT­TER CON­TRE LES DIS­CRIM­I­NA­TIONS

.

Arguant du redresse­ment des finances publiques, le gou­verne­ment d’Édouard Philippe avait inter­rompu le pro­to­cole sur les par­cours pro­fes­sion­nels, les car­rières et les rémunéra­tions (PPCR) dans la fonc­tion publique pour l’année 2018.

Élaboré par le gou­verne­ment de Manuel Valls et signé en 2015, le PPCR s’étalait de 2016 à 2020 pour un coût de 4 à 5 mil­liards d’euros (esti­ma­tion 2017 de la Cour des Comptes) sur les finances publiques.

En octo­bre 2017 (rendez-​vous salar­ial), le min­istère de l’Action et des Comptes publics, annonçait le report d’une année du pro­to­cole PPCR ce qui avait fait dire aux organ­i­sa­tions syn­di­cales que l’état ne respec­tait pas sa parole et sa sig­na­ture.
Gérald Dar­manin, le min­istre des Comptes Publics, avait pré­cisé que le gou­verne­ment ne remet­tait pas en cause le pro­to­cole, et s’était engagé à en hon­orer l’intégralité à compter de 2019.

Récem­ment, le rap­por­teur général du bud­get à l’Assemblée nationale, Joël Giraud, dans son rap­port sur le pro­jet de loi de finances pour 2019, pré­cise les coûts de ce pro­to­cole PPCR. Pour 2019 : 745 mil­lions d’euros. Pour 2020 : 828 mil­lions d’euros et pour 2021 : 586 mil­lions d’euros.

Extrait du rap­port PLF 2019

Pour mémoire, la CFDT s’est engagée par sa sig­na­ture dans la mise en œuvre du pro­to­cole PPCR : pour toute la fonc­tion publique, PPCR a permis :

  • la révi­sion des grilles,
  • la général­i­sa­tion des car­rières en trois grades,
  • le trans­fert d’une par­tie des primes sur la rémunéra­tion indi­ci­aire (ce qui per­met d’améliorer les niveaux de pensions)
  • l’augmentation de 1,2 % de la valeur du point (0,6 en 2016 et 2017).

D’autres organ­i­sa­tions, en refu­sant de signer, ont frag­ilisé le dis­posi­tif, ce qui a per­mis au Gou­verne­ment de le sus­pendre un an en 2018. La CFDT assume son syn­di­cal­isme respon­s­able, d’engagement et de négo­ci­a­tion, pour améliorer la sit­u­a­tion des agents. PPCR a per­mis d’obtenir 1,5 mil­liard d’euros pour les fonc­tion­naires en 20162017 et 4 mil­liards sur 5 ans.