Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS


Jour de carence : sus­pen­sion du jour de carence pour le Covid-​19 cer­taine­ment au 1er jan­vier 2021

Ven­dredi 4 décem­bre, la Fonc­tion publique a annoncé le dépôt d’un amende­ment dans le pro­jet de loi de finances 2021, visant à sus­pendre le jour de carence en cas d’arrêt mal­adie pour les agents publics déclarés posi­tifs au Covid-​19.

Nous rap­pelons que la CFDT demande la sus­pen­sion du jour de carence depuis de nom­breux mois, notam­ment dans un com­mu­niqué de presse du 30 sep­tem­bre, mais aussi en le rap­pelant et marte­lant à chaque réu­nion du Comité de suivi de la crise san­i­taire qui se tient chaque semaine entre la min­istre de la Fonc­tion Publique et les 9 organ­i­sa­tions syn­di­cales. Il sem­ble que la Min­istre a enfin entendu la voix de la sagesse et non pas celle des petits compt­a­bles de Bercy, con­tredit par la Direc­tion générale de l’administration et de la fonc­tion publique (DGAFP) elle-​même, qui recon­naît l’inefficacité de cette mesure.

Cette sus­pen­sion néces­site un décret pour en pré­ciser les modal­ités d’application, cer­taine­ment au 1er jan­vier 2021.

Le min­istère de la Trans­for­ma­tion et de la Fonc­tion publiques pré­cise donc qu’il n’y aura pas de rétroac­tiv­ité par rap­port à ce 01/​01/​2021 (le pro­jet de loi de finances étant celui prévu pour 2021, la mesure ne peut pas être applic­a­ble en 2020) et, comme le pré­cise l’amendement du gou­verne­ment, cette sus­pen­sion du jour de carence s’appliquera jusqu’au 16 février 2021, soir la fin de l’état d’urgence san­i­taire tel qu’il est prévu actuellement.

Pour la CFDT, l’avancée doit désor­mais être général­isée, et nous récla­m­ons de nou­veau la sup­pres­sion défini­tive du jour de carence, du pub­lic comme du privé. Dans les 2 cas, ces dis­po­si­tions nuisent à la santé publique, pénalisent les malades ou per­son­nes frag­iles, sans rien régler de la ques­tion des absences au travail.