Porte-voix blanc-petit gif

Logo Bandeau 2014

Syn­di­cat du Ministère

de l’Intérieur
S’ENGAGER POUR CHA­CUN
AGIR POUR TOUS



L’engagement quo­ti­dien depuis des semaines de toute la CFDT pour obtenir cette mesure aboutit enfin. Un peu de jus­tice pour des agents engagés sans relâche, avec des pen­sées spé­ciales pour les soignants.

Ce matin, le secré­taire d’Etat à la Fonc­tion Publique, Olivier Dus­sopt, à annoncé) la suspen­sion glob­ale du dis­posi­tif des jours de carence dans le privé comme dans la Fonc­tion Publique pen­dant la péri­ode d’urgence san­i­taire. Il relaie ainsi l’information don­née par Édouard Philippe, le Pre­mier min­istre, à l’Assemblée Nationale, lors de l’examen du pro­jet de loi sur l’urgence face au Covid-​19. Le gou­ver­ne­ment a déposé un amen­de­ment à son pro­jet de loi qui pré­voit l’appli­ca­tion de cette sus­pen­sion au jour d’entrée en vigueur de la loi.


Com­mu­niqué de presse n° 7 du 20 mars 2020

Le pro­jet de loi d’urgence san­i­taire dis­cuté hier au Sénat et aujourd’hui à l’Assemblée nationale, prévoit plusieurs dis­po­si­tions excep­tion­nelles pour enrayer la prop­a­ga­tion du Covid-​19.

Si le déploiement de tout un arse­nal per­me­t­tant de lut­ter effi­cace­ment con­tre le virus est néces­saire, il n’est toute­fois pas envis­age­able, comme le pro­pose le pro­jet de loi, de déroger aux règles du temps de tra­vail et de prise de jours de con­gés par sim­ple déci­sion uni­latérale de l’employeur sans tenir compte de la sit­u­a­tion des agents ni informer leurs représentants.

De plus, alors que tous les agents publics sont par­ti­c­ulière­ment mobil­isés, notam­ment dans les ser­vices de soins, de sec­ours et d’aides aux per­son­nes, le Gou­verne­ment prendrait une déci­sion incom­préhen­si­ble en main­tenant à leur encon­tre le jour de carence en cas de mal­adie Covid-​19 déclarée.

La CFDT Fonc­tions publiques appelle instam­ment le Gou­verne­ment à inté­grer cette dis­po­si­tion de jus­tice et de recon­nais­sance dans ce pro­jet de loi, soit en sup­p­ri­mant l’application du jour de carence, soit en inté­grant le Covid-​19 à la liste des mal­adies professionnelles.