La demande doit être retourner sous cou­vert de la voie hiérar­chique :

  • avant le 5 octo­bre 2019 pour les agents désireux d’en béné­ficier entre le 1er avril 2020 et le 31 octo­bre 2020
  • avant le 6 mars 2020 pour les agents désireux d’en béné­ficier entre le 1er novem­bre 2020 et le 31 mars 2021

RAP­PELS :

  • Le congé annuel de l’année où l’agent béné­fi­cie d’un congé bonifié ne peut-​être frac­tionné. Le béné­fi­ci­aire du congé bonifié perd tout droit à la boni­fi­ca­tion ou à la frac­tion de boni­fi­ca­tion non utilisée.
  • les fonc­tion­naires doivent jus­ti­fier oblig­a­toire­ment de 36 mois de ser­vice effec­tif sans interruption
  • La durée max­i­male du congé bonifié est fixée à 65 jours con­sé­cu­tifs (samedis, dimanches, jours fériés et délais de route com­pris) soit la total­ité des con­gés annuels (35 jours con­sé­cu­tifs) aug­men­tés d’une boni­fi­ca­tion de 30 jours
  • Après l’émission des bil­lets élec­tron­iques aucune mod­i­fi­ca­tion ne sera effec­tuée. Les agents doivent pren­dre leur dis­po­si­tion et anticiper les dates d’examens sco­laires, ren­trée sco­laire, inscrip­tions uni­ver­si­taires, etc…. Les mod­i­fi­ca­tions de dates doivent rester excep­tion­nelles et répon­dre à des raisons sérieuses
  • Les fonc­tion­naires sont égale­ment invités à véri­fier la valid­ité de leur carte nationale d’identité ou passe­port ainsi que celle des ayants droit.